Félicitations, vous allez avoir un bébé ! Vous vous demandez certainement comment prendre soin de vous et de la vie qui bat en vous ?  L’activité physique enceinte est-elle bénéfique ou délétère ? 

 

Un coup on nous annonce qu’il est important de maintenir une activité physique, mais que la pratique d’un sport est dangereux pour bébé. A force d’entendre tout et son contraire, il nous arrive d’être perdu. Et le pire c’est que les deux affirmations sont vraies… Chaque grossesse est différente, chaque personne est différente, le mieux est de se faire accompagner par un professionnel de la santé. Comme toujours votre kiné préféré est l’interlocuteur privilégié pour mettre en place ou poursuivre une activité physique enceinte.

 

Les bénéfices de l’activité physique enceinte

 

Deux universités canadiennes se sont lancées dans un travail titanesque pour mettre à jour les recommandations sur l’activité physique pendant la grossesse. Après avoir épluché 25 000 articles scientifiques, ils en ont retenu 675 qui ont été incluses dans 12 revues systématiques et méta-analyses. Après 3 ans de travail sans relâche, les recommandations canadiennes sont mises à jour et les résultats sont sans équivoque.

 

L’activité physique enceinte améliore les paramètres clé de la santé

Une activité physique variée et modérée est bénéfique et sécuritaire pour les femmes enceintes et leur futur bébé. L’étude met en avant des diminutions de risque importantes pour :

  • Diabète de grossesse
  • Hypertension de grossesse
  • Prééclampsie
  • Dépression
  • Fausse-couche
  • Mort-né
  • Naissance prématuré
  • Hypoglycémie post-natale
  • Prise de poid excessive pendant la grossesse
  • Difficulté à perdre du poid après la grossesse
  • Obésité
  • Maladies métaboliques et cardiovasculaires
  • Incontinence

La liste des bénéfices sur la santé est longue. Si vous souhaitez en savoir plus et que l’anglais ne vous effraie pas vous pouvez lire le résumé en anglais de l’étude.

Site web agenda kiné

L’activité physique pendant la grossesse améliore le bien-être

Lorsque vous pratiquez un activité physique enceinte, il n’y a pas que votre santé et celle de votre bébé qui sont préservées. Votre bien-être s’améliore également. La pratique d’une activité physique amène de nombreux bénéfices sur le moral comme avoir une meilleure image de soi ou réduire le stress et l’anxiété. Votre sommeil est également amélioré et vous vous sentez en forme, avec plus d’énergie.

Tout cela a un impact sur le déroulement de votre grossesse mais également au moment de l’accouchement. Vos force, tonus musculaire et endurance sont renforcés ce qui vous permet d’être physiquement prête pour l’effort intense de la naissance. Vous récupérerez également plus facilement par la suite. 

Grâce à l’accompagnement de votre kiné vous avez également chouchouté votre périnée. Votre conscience corporelle vous permet d’être plus efficace lors du travail. Et encore une fois votre récupération sera bien plus rapide.

Les limites de l’activité physique pendant la grossesse

L’activité physique enceinte doit être modérée.

Vous l’avez remarqué, on parle toujours d’activité physique modérée. Elle doit également être adaptée à votre situation spécifique. Si vous êtes plutôt du genre sédentaire il ne s’agit donc pas d’aller courir un marathon, en y pensant bien, ça vaut aussi si vous êtes sportive. Vous êtes dans une parenthèse, une bulle dans votre vie de femme, le temps viendra de reprendre votre entrainement pour le prochain Spartan Race.

Une activité sportive modérée vous permet de pouvoir parler en même temps (mais pas chanter). On parle également d’activité physique en aérobie. La marche rapide est une excellente activité en aérobie qui en plus peut être facilement mise en place au quotidien. La natation est également particulièrement intéressante mais elle n’est pas toujours facile à pratiquer tous les jours.

Ah oui ! L’autre point important est que l’activité doit être régulière en plus de modérée. Pratiquez une activité physique minimum 3 fois par semaine… c’est un minimum. L’idéal est évidemment de trouver des astuces pour avoir une pratique quotidienne. Votre kiné connaît une montagne de solutions vous permettant de faire travailler vos muscles même en étant assise (périnée;)).

L’activité physique enceinte peut être contre-indiquée.

Dans certains cas l’activité physique doit être très modérée voir même contre-indiquée. Parlez-en avant tout à votre médecin. Votre corps vous avertit également lorsque vous arrivez à vos limites, écoutez-le. Les signes d’alerte sont les contractions persistantes, des saignements vaginaux, intensification des douleurs dans le dos, le pubis ou l’abdomen… Avant que ces symptômes se produisent, vous pouvez sentir une fatigue excessive, un essoufflement, des gonflements. Consultez rapidement dès l’apparition de ces signes et reposez-vous en attendant d’avoir les réponses d’un professionnel de santé.

Rejoignez la communauté et profitez de 10% de remise sur votre site web

Rejoignez la communauté et profitez de 10% de remise sur votre site web

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter et restez informé lorsque de nouveaux articles sont en ligne.

Merci et à bientôt