Tous les meilleurs entraîneurs vous le diront: la récupération sportive est un pilier de la performance. Elle fait partie intégrante de l’entraînement. Elle permet non seulement de progresser en améliorant votre condition physique mais également de préserver votre santé. Vous pourrez ainsi pratiquer plus longtemps votre sport préféré.

Les recherches scientifiques sont nombreuses dans le domaine. Il est également intéressant d’observer les pratiques de récupération des athlètes de haut niveau qui peuvent nous inspirer au quotidien. La récupération sportive est un art pluridisciplinaire, découvrons quelques secrets qui vous permettront de performer en évitant blessures et traumatismes.

L’accompagnement par un kinésithérapeute: un pro pour votre mieux récupérer

Tous les sportifs de haut niveau, quel que soit leur domaine, sont accompagnés par des professionnels de santé. Le kinésithérapeute est l’un des piliers de l’équipe qui entoure les athlètes. Il joue un rôle primordial dans la récupération sportive.

Il y a deux facteurs importants pour la récupération des sportifs de haut niveau: la qualité de celle-ci et le temps nécessaire. Plus le temps de récupération est court, plus rapidement l’athlète peut reprendre ses entraînements.

Pour jouer sur ces deux tableaux, les kinés ont à leur arc une variété de techniques et d’outils qui leur permettent d’optimiser la qualité de récupération rapidement. La liste est longue et non exhaustive: massages, stretching, hydrothérapie, pressothérapie, électrostimulation, sauna, cryothérapie…

Les masseurs-kinésithérapeutes mettent en place de véritables protocoles de récupération qu’ils peuvent adapter aux cas par cas. Ils donnent également des conseils pour améliorer postures et mouvements afin de prévenir les blessures. Que vous soyez un sportif de haut niveau ou un joggeur occasionnel, l’accompagnement par un kiné est un véritable atout, autant pour vos performances que pour votre santé.

Site web agenda kiné

Le rôle de l’alimentation dans la récupération sportive.

C’est par notre alimentation que nous obtenons l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de notre corps. Ce que nous ingérons influence directement nos performances physiques, mentales, les risques de blessure et notre capacité de récupération. Si l’alimentation après l’effort a son importance, c’est surtout ce que nous mangeons au quotidien qui fait la différence.

Chaque personne a des besoins alimentaires qui lui sont spécifiques. C’est pourquoi un accompagnement par un spécialiste de la nutrition est fortement recommandé. Cependant il y a quelques principes qui s’appliquent à tous et cela passe par un alimentation principalement végétale.

Les végétaux sont la principale source d’énergie pour notre organisme. Nous les assimilons et éliminons mieux que les produits d’origine animale. C’est la base de la pyramide alimentaire de l’être humain. L’image de l’homme fort qui est un viandar invétéré est mise à mal depuis plusieurs décennies. Certains des athlètes les plus connus sont même strictement végétarien, voir végan. Parmi eux sont: Franck Medrano, Carl Lewis, Patrick Baboumian, Mike Tyson (si on ne compte pas son goût prononcé pour l’oreille de Holyfield)… La liste est longue et se rallonge chaque année car la prise de conscience des sportifs est déjà bien ancrée dans ce domaine.

Le sommeil pour bien récupérer

Passer de bonnes nuits de sommeil est également un facteur clé. C’est pendant cette phase que notre corps se “répare”. Avant ou après un gros effort, les fortes émotions engendrées par une compétition, il n’est pas toujours facile de trouver le sommeil et que celui-ci soit réparateur. Il y a cependant plusieurs facteurs qui peuvent faciliter l’endormissement.

On peut par exemple prévoir des temps de méditation avant d’aller se coucher et le matin au réveil. Cette pratique permet de se détendre, d’accepter le moment présent tel qu’il est. On n’est ni dans le passé, ni dans le futur on observe simplement ce qui est en nous dans l’instant, sans jugement.

L’alimentation est encore un facteur important à prendre en compte. Il est nécessaire d’apporter les nutriments pour régénérer notre corps tout en lui permettant d’orienter cette énergie vers sa reconstitution. Manger des aliments qui se digèrent facilement 1h ou 2h avant d’aller se coucher permet de ne pas passer la moitié de la nuit à digérer.

Rejoignez la communauté et profitez de 10% de remise sur votre site web

Rejoignez la communauté et profitez de 10% de remise sur votre site web

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter et restez informé lorsque de nouveaux articles sont en ligne.

Merci et à bientôt