Les risques liés au travail sur ordinateur

Les ordinateurs sont devenus un élément incontournable de notre quotidien. En 2012 les français passaient en moyenne 36h/semaine devant un écran. Cette moyenne monte à 45h/semaine pour les cadres supérieurs (Credoc, 2012).

Les risques liés à l’omniprésence des écrans sont la fatigue visuelle, le stress et les troubles musculosquelettiques (TMS) dans le cas d’une posture statique prolongée. Afin de limiter ces risques quelques précautions et exercices sont à mettre en place.

 

Fatigue visuelle

Selon l’ambiance lumineuse de votre environnement de travail pensez à bien régler le contraste et la luminosité de l’écran. Ces réglages peuvent évoluer au fil de la journée. Les reflets sont gênants et particulièrement présent sur fond sombre, préférez donc un fond d’écran clair pour limiter cet effet ainsi qu’un éclairement perpendiculaire à l’écran si possible.

L’axe du regard joue également un rôle: vers le haut on cligne moins souvent des yeux ce qui crée une sécheresse et des picotements, vers le bas c’est la douleur cervicale assurée. L’axe idéal est un regard perpendiculaire au haut de l’écran.

La vision rapprochée sur une longue période est très fatigante, détournez le regard vers un point éloigné régulièrement pour reposer vos yeux. Alternez également le travail sur ordinateur et le travail sur bureau si vous en avez la possibilité. Prenez des pauses de 5 minutes toute les heures et profitez en pour faire des exercices anti-stress ou des étirements.

 

Le stress

Qui n’a jamais fustigé son PC suite à la perte de plusieurs heures de travail ou à cause de sa lenteur subite et de l’imprimante qui s’emballe juste avant une réunion ultra-importante? Le travail répétitif (similaire au travail à la chaîne), les courts délais, l’utilisation d’un nouveau logiciel… les éléments générateurs de stress sont effectivement très nombreux quand on travail sur un ordinateur.

Vous sentez que la moutarde vous monte au nez: il est peut-être temps de faire une pause de 5 minutes. Il existe de nombreuses techniques anti-stress faciles à mettre en place, le plus dur est finalement de choisir celle qui vous convient le mieux et de l’appliquer régulièrement. Vous pouvez éventuellement toutes les essayer: respiration, méditation, auto-massage, auto-suggestion, visualisation positive…

Si vous êtes toujours énervé parce qu’en plus votre collaborateur commence à vous regarder bizarrement complétez avec de la boxe (sur un ring, par au travail) ou avec une autre activité sportive régulière. Les activités physiques permettent d’évacuer le stress et les tensions. Pensez cependant à consulter un kinésithérapeute, il pourra vous conseiller sur une pratique adaptée du sport qui vous convient et vous évitera ainsi les fameux TMS.

 

Les troubles Musculo-Squelettiques (TMS)

Souvent associés aux travaux physiques, les TMS adorent également les positions statiques sur de longues périodes. Pour commencer, le réglage du poste de travail est primordial. La hauteur d’assise et des accoudoirs doit permettre d’avoir les avant bras parallèles au bureau, le clavier est à une quinzaine de centimètre pour un appui confortable des poignées au repos. Le haut de l’écran est à hauteur du regard pour le confort des yeux est des cervicales. Les pieds sont posés à plat sur le sol ou sur un repose pied. Le dossier doit soutenir le bas du dos et accompagner sa courbe naturelle pour n’être ni trop raide ni trop penché.

Ca y est vous êtes bien installé? ne bougez plus, ne respirez plus… Comme je le disais plus haut la position statique est l’ami des TMS, donc, au contraire, pensez à varier les activités, organiser des tâches ne nécessitant pas l’ordinateur après chaque heure passée devant l’écran si vous le pouvez. Profitez également des pauses pour vous lever faire des étirements, marcher et regarder au loin.

 

Pour approfondir

Guide pratique du travail sur écran (Inserm)
Risques et dangers du travail sur écran (Ministère du Travail)
Travail sur écran (INRS)
Troubles musculosquelettiques (Amélie Santé)

Rejoignez la communauté

Rejoignez la communauté

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter et restez informé lorsque de nouveaux articles sont en ligne.

Merci et à bientôt