Dans un article du mois de Mars sur le sport sur ordonnance nous mettions en avant le rôle des Masseurs-Kinésithérapeute dans l’accompagnement des activités physiques pour les personnes atteintes d’une ALD. La reconnaissance du travail préventif des kinés par le gouvernement au travers de cette loi est certes un bon début mais la mise en place et la prise en charge restent très restreintes.

La volonté de l’ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes de mettre en avant la valeur préventive de la profession reste vive. Pour preuve, le CNOMK met à disposition les affiches de la campagne de sensibilisation sur la pratique sportive de l’été 2016.

Sport et kinésithérapie: qui est concerné?

L’accompagnement par un kinésithérapeute pour la pratique d’une activité sportive n’est pas réservé aux athlètes et aux sportifs de haut niveau. Quelque soit l’âge, la régularité de la pratique, la recherche de performance, de bien-être ou simplement de plaisir tout le monde est concerné.

Les quelques 1,5 millions d’actes dispensés chaque jour par les kinés en France sont par nature liés à l’activité physique. Qui mieux que notre kiki préféré est en mesure d’évaluer et de nous conseiller sur la pratique d’un sport?

Le kiné: notre allié sportif

Les kinésithérapeutes sont nos meilleurs conseillers sportifs. Par leur grande connaissance du corps humain et des blessures que chaque sport peut causer ils nous permettent d’adapter notre pratique en fonction de notre corps et de nos possibilités.

La prévention des risques passe également par la prise de conscience de notre corps, de notre posture et de nos mouvements. Le kiné nous guide vers une meilleure connaissance de soi et nous permettre de nous auto-corriger lors de notre pratique sportive et dans notre quotidien.

Rejoignez la communauté

Rejoignez la communauté

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter et restez informé lorsque de nouveaux articles sont en ligne.

Merci et à bientôt