Messieurs, cet article vous concerne tout autant que ces dames! Eh oui, tout le monde a un périnée. Il y a bien quelques différences entre homme et femme mais son rôle principal est le même. Sans lui les voies digestives inférieures dégringolent, nous serions éternellement punis au petit coin et atteindre le 7ème ciel devient utopique. Pas très réjouissant. Donc, merci périnée pour ton soutien, ta maîtrise et le plaisir que tu nous donnes, promis on va prendre soin de toi.

Mais en fait… le périnée c’est quoi?

Pour faire simple, c’est un ensemble musculaire qui s’étend du pubis au coccyx. Ces muscles, ligaments et membranes travaillent ensemble pour soutenir les appareils digestif, urinaire et reproducteur.

Chez la femme le périnée est plus large et est mis à rude épreuve au moment de l’accouchement. C’est la raison pour laquelle elle en entend beaucoup parler au moment de la grossesse et en post-partum.

Chez l’homme le bassin est plus étroit et le périnée subit moins de pression. Il semble plus préservé et pourtant entre l’usure mécanique et certaines pathologies ou opérations il est également fragilisé.

Prendre soin de son périnée au quotidien.

Si ces muscles sont sollicités tout au long de la journée, certains efforts sont particulièrement éprouvants. Cependant quelques gestes simples sont déjà des actes préventifs efficaces.

Parlons de ce moment d’intense méditation en fin de transit intestinal, surtout en cas d’embouteillages récurrents. Une posture adaptée (genoux relevés, buste légèrement en avant) et un travail en expiration (ne pas bloquer la respiration) préservent notre “trampoline pelvien”. A ce sujet je vous recommande le livre savoureux de Guila Enders Le Charme Discret de l’Intestin.

Je vous invite également à (re)lire l’article porter une charge lourde. Votre “hamac périnéal” et votre dos vous en seront reconnaissants.

Enfin, pour les sportifs, se faire accompagné par un masseur-kinésithérapeute sera un véritable atout. Grâce à ce spécialiste, faites rhymer action préventive avec performance sportive.

Exercices et gymnastiques douces

Tous les muscles ont besoin d’un entraînement régulier pour rester en forme ou se renforcer. Les exercices de Kegel, conçu par le gynécologue du même nom dans les années 40, sont une série de contractions et décontractions des muscles du plancher pelvien. L’avantage de ces exercices est qu’ils peuvent être pratiqués discrètement plusieurs fois par jour sans que personne d’autre que vous ne s’en aperçoive.

En voici quelques exemples à faire 3-4 fois par jour par série de 10:
Serrez vos muscles du plancher pelvien pendant 5 secondes, puis détendez-les pendant 5 secondes.
Tout d’abord, détendez-vous pendant 2 à 10 secondes puis contractez vos muscles pendant 2 à 10 secondes
Détendez votre muscle puis essayer le plus rapidement de le contracter à nouveau.
Visualisez un ascenseur qui monte et descend en contractant et décontractant le périnée. Arrétez-vous au 1er étage, 2ème étage, 1er étage, RDC. Ding, vous y êtes!
La respiration doit être tout à fait normale. Si vous voulez travailler vos abdos en même temps contracter à l’expiration (encore de la lecture: Abdominaux Arrêtez le Massacre du Dr De Gasquet).

Pour ce qui est des gymnastiques douces la liste est interminable. Choisissez selon vos goûts: Qi Gong, Taî Qi, Yoga, Pilate, Gym Holistique, Feldenkrais, De Gasquet, Caufrie… Vous trouverez certainement un kiné formé à l’une de ces pratiques près de chez vous.

Pour de plus amples informations rendez-vous sur le site de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes.

Rejoignez la communauté

Rejoignez la communauté

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter et restez informé lorsque de nouveaux articles sont en ligne.

Merci et à bientôt